9 octobre, journée mondiale de la Poste

Affiche officielle 2013-2015 de la journée mondiale de la poste

Affiche officielle 2013-2015 de la journée mondiale de la poste

N’allez pas croire à une publicité pour mon entreprise encore moins à une tentative de valorisation de mon métier.

Néanmoins, ce ne serait pas extravagant d’exprimer ma fierté d’appartenir à une corporation pour laquelle une journée mondiale est dédiée.

La Poste est ce service qui depuis le moyen âge rapproche les personnes. Elle a toujours frappé à nos portes pour nous transmettre de la joie et de la quiétude. Les nouvelles d’un proche à l’autre bout du monde, des présents d’un correspondant se trouvant à des distances lointaines, les mandats des émigrés en soutien à leurs familles… tant de choses qui font de la Poste un service universel qui a fini d’entrer dans la vie des citoyens du monde entier.

C’est donc tout haut que je manifeste ma fierté d’avoir embrassé cette profession. Eh oui, sans aucun sentiment de dédain en vers les autres corporations, je me sens tout honoré de participer à rapprocher les êtres humains, de toute race et de toutes les régions de la terre. Je me sens fier d’être un maillon de cette toile qui relie les hommes. Aussi faible que soit mon importance le long de cette chaîne, ce réseau à la densité planétaire.

Ce jour ne doit pas être mis sous le seul accent de son caractère festif. Il doit également servir expressément d’une occasion pour faire un état des lieux de la Poste en général.

Il n’est pas besoin d’être expert pour constater que la Poste n’est plus ce qu’elle était il y’a encore quelques décennies. Son influence sur la vie des personnes n’a cessé de s’amoindrir au fil du temps.

L’avènement et le développement des technologies de l’information et de la communication a porté un sérieux coup à la Poste. Il s’y ajoute une concurrence de plus en plus forte dans ce monde où la déréglementation a fini par s’imposer.

Les activités postales sont concurrencées de tout bord et le statut d’entreprise publique n’est pas un appui.

Si dans certains pays, occidentaux surtout, les administrations postales sont parvenues à s’adapter à l’évolution de l’environnement, il en est tout autre pour ce qui est de la Poste des pays du sud.

La situation économique et sociale, associée au gap accusé dans le domaine de la technologie et de l’innovation, constitue un obstacle certain à l’adaptation des Postes des pays les moins avancés dans un milieu très fortement envahit par la concurrence.

De nos jours, des multinationales et entreprises privées aux ressources financières considérables disputent aux administrations postales de nos pays sous-développés des parts de marché jadis, exclusivement réservées à la Poste.

Le manque de protection des Etats n’a fait qu’aggraver le contexte. Et aujourd’hui l’avenir du secteur postal est plus que jamais compromis.

Pourtant, la Poste, au delà de son caractère stratégique, peut être un outil de développement capable de générer de la valeur ajoutée pour les pays.

C’est avec une certaine tristesse que je constate que nos autorités ne l’aient pas compris ainsi. Elles préfèrent en faire, comme au demeurant les autres entreprises du secteur public, des appareils à la solde de leur politique plus sensible à leur perpétuité au pouvoir.

En cette journée, j’au juste envie de lancer un cri de cœur pour prier aux autorités de venir au secours de la Poste et en général du secteur public.

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.